Catégories Interviews

RMBO : « Ma musique est un cri de paix qui vient des tripes »

Publié le

Rappeuse émergente d’origine algérienne et basée à Chelles (Seine-et-Marne), RMBO vient de sortir son premier album JRV. Elle nous parle de son parcours dans le hip hop, de son univers artistique et de ses projets. 

Quand et comment as-tu découvert la culture hip hop et le rap ?

J’ai grandi dans la rue et j’ai toujours baigné dans la culture du hip hop. Les premiers consommateurs de rap sont les ghettos. Le rap, c’est la musique de tout le monde.

Depuis quand rappes-tu ? 

Je rappe depuis l’adolescence. À l’époque, quelqu’un avait posté l’un de mes morceaux en anonyme. Il avait fait quelques centaines de milliers de vues mais j’étais jeune et c’était difficile vivre de ma passion. Donc je suis partie bosser et j’ai pris le temps de me structurer pour faire quelque chose de plus professionnel. Ma vie quotidienne et mon vécu m’ont poussé à me lancer. Je ressentais le besoin de partager tout ça.

D’où vient le nom RMBO ? 

Mon entourage m’appelle comme ça depuis que je suis toute petite parce que je suis une combattante. Je ne recule jamais devant rien dans la vie en général.

Comment définirais-tu ta musique  ?

Ma musique est universelle et n’exclut personne. Au contraire, elle rassemble tout le monde, c’est un cri de paix qui vient des tripes.

Comment travailles-tu sur tes morceaux ? As-tu une équipe qui t’accompagne ?

Je travaille sur mes musiques de manière approfondie, j’essaye d’y mettre le fond et la forme au maximum à chaque fois. J’ai une équipe de beatmakers à mes côtés : LA BAZEPROD, ForMidhable, et DJ Baze qui sont dans le rap depuis 2001 et qui ont travaillé avec pratiquement tout le rap français. Ils m’apportent professionnalisme et rigueur. Nous sommes très complices musicalement parlant. ForMidhable m’accompagne et manage jusqu’à la réalisation du titre en studio.

Tu as sorti trois clips ces deux derniers mois. Quelle image souhaites-tu renvoyer à travers tes visuels ?   

Je ne calcule rien. J’y vais vraiment au feeling et j’essaye de rester moi-même avant tout en évitant à tout prix de jouer des rôles.

Comment écris-tu ? As-tu des routines particulières ou des thèmes de prédilection ?

Là aussi, je ne calcule rien. J’écris ce qui me touche. C’est ma vie qui dirige ma plume.

Quel·les sont les artistes qui t’inspirent ?  

J’ai beaucoup de respect pour tous les artistes du monde entier. J’écoute de tout mais pour le rap, j’ai de l’affection particulièrement pour toutes ces artistes chez qui je me retrouve et je me ressens comme Casey, Diam’s et Keny Arkana. Leur parcours est exemplaire pour moi.

Te définis-tu comme féministe ?

Non, je ne me définis pas comme ça. Je suis juste un être humain. Je suis pour le respect des personnes, peu importe leur genre ou leur appartenance. Je suis contre toute forme de sectarisme.

Quels sont tes projets à venir ?   

L’album JRV qui vient de sortir prochainement, puis un second déjà en route. Pourquoi pas créer un label et produire de nouveaux talents qui sont de l’autre côté du mur, mais surtout continuer à travailler dur pour atteindre mes objectifs.

Que penses-tu de Madame Rap ? Des choses à changer/améliorer ?

Bravo à vous. Aucun média ne parle des rappeuses autant que vous. Je vous souhaite le meilleur pour la suite, grosse force à vous !

Retrouvez RMBO sur Instagram et YouTube

  1. Force à notre sœur Chelloise 💪🏼💯
    Ton travail paie tous les jours au quartier, les valeurs que tu transmets aux petits c’est notre richesse, merci 💯 !

  2. Bravo RMBO dans la musique ou dehors t’es la même depuis toujours sa n’a pas de prix celle que les enfants admire T’es déjà une star dans notre ville bien avant le rap alors un grand respect pour ton travail et ton album c d’la bombe comme toi ! 👏🏼👏🏼👏🏼✅

  3. Très fier de toi pour ton beau protège tu nous a régalés continue de nous faire kiffé 💪💪💪♥️♥️♥️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.