Interview – Cléomade : « Les femmes vont tôt au tard prendre la première place »

A l’occasion de la sortie de son clip « Bucket », Clémoade, rappeuse de Montréal d’origine haïtienne qui a grandi à Longueuil, nous parle de son parcours dans le rap.

Quand et comment as-tu découvert le hip hop ?

J’ai découvert le Hip Hop quand j’avais 9 ans . Mon père m’avait offert pour mon anniversaire  le disque «  Ready to Die » de Notorious B.I.G . Depuis, je suis tombée en amour non seulement avec B.I.G mais aussi avec cet art qui s’appelle le rap .

Comment as-tu commencé à rapper ?

J’ai commencé à rapper en 2017, à 21 ans. Avant de rapper, je chantais. J’ai commencé à chanter à l’âge de 5 ans à l’église. Par la suite, j’étais dans une chorale nommée “ La classe enfantine “. Mes trois sœurs et moi avons créé notre propre groupe et on chantait lors de funérailles et de mariages. À 17 ans , j’ai été admise à la Burman University en Alberta. J’ai passé un bac musique, ce qui m’a permis d’apprendre plusieurs techniques de chant. À mon retour au Québec , j’ai été la chanteuse principale d’un groupe de blues et de jazz pendant deux ans . Pendant tout mon trajet musical, j’ai composé des chansons. Le rap pour moi est venu plus tard pour moi. Je suis tombé en amour avec un homme qui est mon mari aujourd’hui . Il écoutait beaucoup de rap francophone et j’ai beaucoup aimé.

Tu viens de sortir le clip « Bucket ». Que raconte ce titre ?  

Ce titre exprime tout simplement mon désir de prendre encore plus ma place dans l’industrie du rap , non seulement au Canada mais aussi internationalement.

Comment travailles-tu tes morceaux ? As-tu des rituels ou des techniques d’écriture particulières ?

Oui j’ai des rituels… mais ils sont secrets.

Quelle place occupe les femmes sur la scène hip hop à Montréal ?

La seconde place, mais ça va très bientôt changer. Il faut qu’on s’exprime de plus en plus, qu’on n’ait pas peur de prendre notre place et ignorer nos “haters”. Les femmes vont tôt au tard prendre la première place .

Qui sont tes rôles modèles féminins et pour quelles raisons ?

Oprah Winfrey. Je trouve cette femme d’une grande sagesse et totalement extraordinaire. Ça philanthropie m’inspire beaucoup.

Te définis-tu comme féministe ? Pourquoi ?

Oui , par ce que être une féministe, ce n’est pas compliqué . Le terme pour moi veux tout simplement dire vouloir l’égalité entre les hommes et les femmes.

Qu’écoutes-tu en ce moment ?

Du Cléomade, j’aime beaucoup !!! C’est mon artiste préférée !!!

Quels sont tes projets à venir ?

Être heureuse.

Que penses-tu de Madame Rap ?  Des choses à changer/améliorer ?

Je félicite Madame Rap pour ce beau travail!! Vous êtes sur la bonne voie donc je n’ai aucun commentaire négatif à faire. Le travail que vous faites et votre professionnalisme parle pour vous !

Retrouvez Cléomade sur Facebook, YouTube et Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.