L’illustratrice Imis Kill crée des stickers de rappeuses sur Telegram

A découvrir sur Telegram, les stickers rappeuses de l’illustratrice Imis Kill !

Imis Kill a commencé l’illustration numérique il y a deux ans. Passionnée de hip hop, elle anime avec des amies « No Girls in the cypher », une émission de radio diffusée sur Canal Sud qui traite des femmes et des minorités de genre (personnes queer, non-binaires…) dans la musique.

Après plusieurs animations sur des rappeurs dont les paroles la faisaient rire, elle réalise un mini-clip sur la rappeuse queer new-yorkaise Dai Burger. « Elle a presque immédiatement commenté et relayé. Je me suis rendu compte que les rappeuses étaient beaucoup plus accessibles que les rappeurs, vu qu’elles n’ont ni la reconnaissanceni la visibilité qu’elles méritent. »

L’illustratrice numérique décide alors de créer des stickers rappeuses sur l’application Telegram (disponible sur Google Play store et Apple store). « En quelques jours, j’en ai fait une trentaine avec mes rappeuses préférées, de Lauryn Hill à Bunny Michael, pour montrer le nombre de rappeuses de qualité sur la scène musicale -et encore, c’est juste un échantillon! » En ajoutant leur nom sur chaque sticker, Imis Kills cherche à visibiliser ces artistes qui demeurent souvent dans l’ombre et souhaite « permettre à des gens de les découvrir et d’écouter leur musique. Je vais continuer d’en rajouter, en privilégiant celles qui sont trop peu connues.« 

Pour suivre Imis Kill sur Instagram c’est par là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.