Interview – Illustre : « Je me considère comme une rappeuse queer mais je n’ai pas envie qu’on me colle une étiquette »

Illustre, MC clermointoise que nous suivons de près depuis deux ans et demi, nous explique pourquoi elle accepte l’appellation « rappeuse queer » et dans quelles limites, à quoi ressemble la scène hip hop au féminin à Clermont-Ferrand et pourquoi l’art n’est pas un plan B.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.