Interview : KWEZI KAMOSI – « Le corps en France, l’Afrique dans le cœur, entre deux rives »

 

Le corps en France, l’Afrique dans le cœur, entre deux rives Kwezi Kimosi, chanteuse/danseuse franco-congolaise, délivre un hip hop teinté de soul à la sauce afro.

Telle une sirène sur un océan de flow, percutante et posée, Kwesi Kimosi navigue où sa créativité la mène. Voguant au gré de son inspiration et de ses visions, sa musique invite au voyage et appelle à la réflexion.

Initiée très tôt au Jazz, Blues, Reggae, Pop music et Hip Hop, elle forme en 1996 le duo de rap EK-TOMB qui collabore avec Mr R, le Ménage à 3 et Kery James (compilation l’Avant-garde). EK-TOMB écume les scènes underground, participe aux Francofolies de La Rochelle, la fête de l’Humanité et prend part à de nombreuses compilations ou mixtapes.
En 2002, Kwezi met fin au groupe et part pour une année à New York.
A son retour en 2003, elle est forcée de se retirer de la scène musicale suite à un souci de santé vocale survenu en 1999.
C’est à ce moment qu’elle commence à développer sa carrière de danseuse, en parallèle à celle de chanteuse qu’elle a reprise depuis 2013. Fin 2012, elle sort la mixtape ‘Taster’ sous son nom de l’époque, Leslie Black.
En 2014, sort son premier EP « First Drop » réalisé en collaboration avec Abraham ‘Tismé’ Diallo, beatmaker et membre du groupe Unno, Kevin Brown aka K9 du groupe Frenglish Connexion et Oliver, beatmaker et musicien qui a travaillé sur la tournée de Kalash.
Elle participe au projet Call Me Femcee qui regroupe des rappeuses de différentes nationalités et qui sera disponible sur toutes les plateformes de téléchargements en 2017.
Elle travaille actuellement sur différents projets artistiques et culturels et nous l’avons interviewé pour inaugurer notre questionnaire de Proust, revu et corrigé par Madame Rap !

1. Mon vice caché : Dans « vice caché » il y a caché lol, donc il le restera si j’en ai un …

2. Ma force cachée : Idem…le mieux c’est qu’elle reste un mystère …

3. La qualité que je préfère chez l’être humain : La dignité

4. Le défaut que je déteste chez l’être humain : Il y en a trop !!!

5. Mon principal défaut : De ne pas vouloir répondre à cette question 

6. Ma principale qualité  : être à l’écoute de mon instinct

7. Ce que j’apprécie le plus dans la danse : La communion entre le mouvement du corps et la musique 

8. Mon passe-temps favori : Faire évoluer mon être dans le monde immatériel

9. Mon kif absolu : Lire un bouquin tellement passionnant que j’en oublie le reste

10. Mon drame absolu : Je n’en ai pas

11. A part moi-même quelle femme voudrais-je être ?  Une femme africaine ayant vécu avant le 6ème siècle

12. Ma société idéale  : L’Afrique pré-coloniale

13. Ma société empirique : Les survivances du Matriarcat dans certaines familles africaines

14. Mon insulte préférée : J’évite les insultes un maximum

15. Ma marque/créateur préféré.e : Les créateurs/trices indépendants qui travaillent sur des tissus africains ainsi que le Wax hollandais

16. Mes auteur.e.s favori.e.s  : Sobonfu Somé, Nsaku KimbembeJK Rowling, entres autres 

17. Ma chanson culte« Mbube » de Miriam Makeba

18. Ma rappeuse préférée : Lauryn Hill

19. Mon album de rap culte : Tous les albums de Nas ! Désolée je ne peux pas choisir

20. Mes danseuses / chorégraphes préférées : Marjory Smarth / Comfort Fedoke / Sandrine Monar / Martha Nabwire / Angyil McNeal

21. Mes héroïnes dans la vie réelle  : Mes grands-mères

22. Mes héroïnes dans l’histoire  : Kandake (dite Candace), Harriet Tubman, Miriam Makeba, Assata Shakur.

23. Ce que je déteste le plus  : Les injustices

24. L’artiste que je déteste le plus  : Y’en a trop lol

25. Le pire événement historique à mes yeux : Les razzias négrières perpétrées pendant des siècles sur les Africains par les Européens et la mise en esclavage de ces mêmes africains déportés de leur terre mère.

26. L’animal que j’estime le plus : Le léopard 

27. L’engagement (politique ou social) d’un rappeur/rappeuse ou danseur / danseuse  qui vous a le plus marqué : Sister Souljah

28. Le super pouvoir que je voudrais avoir  : La télétransportation

29. Comment j’aimerais mourir  : Satisfaite de mon passage sur terre sous cette forme

30. Current mood  : Focused

31. Ma punchline : La musique mainstream a confirmé son statut de décharge publique. L es premiers prix du supermarché musical font la course à celui qui sera le plus toxique.

Propos recueillis par Emeraldia Ayakashi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s