Interview – Ladea : « Certaines femmes ont mené des combats et il ne faut jamais l’oublier »

Après plusieurs années d’absence, Ladea revient avec l’album Alpha Leonis disponible depuis le 2 juin. Madame Rap a demandé à la rappeuse d’Aix-en-Provence de nous parler de ce premier opus solo et de la place des rappeuses sur la scène hip hop en France. 

Quand et comment as-tu découvert le hip hop ? Et comment as-tu commencé à rapper ?

J’ai commencé par écrire mes sentiments et mes émotions dans une sorte de journal de bord entre mes 12 et 15 ans, puis je suis totalement tombée amoureuse du rap quand j’ai compris que cette musique m’offrait la chance de mettre mes idées les plus personnelles en musique. Je suis montée sur scène pour la première fois en 2005 et je n’ai plus jamais lâché le micro depuis.

Tu viens de sortir l’album Alpha Leonis. Comment et avec qui as-tu travaillé sur ce projet ?

J’ai travaillé mon album Alpha Leonis au studio Din Records ainsi qu’au studio Hells Kitchen de Medeline. Tout s’est fait assez naturellement et dans un échange perpétuel d’idées entre les beatmakers et moi-même.

A quoi ressemble la scène hip hop au féminin à Aix-en Provence ? Des rappeuses à nous suggérer ?  

Malheureusement, je n’ai aucune rappeuse de ma ville à vous suggérer. Comme dans beaucoup de villes de France, à Aix-en-Provence, il y a beaucoup de rappeurs au mètre carré mais très peu de rappeuses.

Que penses-tu de la place des femmes dans le rap français aujourd’hui ?

Je trouve que les rappeuses font quand même bien leurs taf en général, puis pour ce qui est du reste, je suis plutôt contente de voir de plus en plus de femmes sur les sites hip hop, les radios, ou dans les structures de production. 

Qui sont tes rôles modèles féminins et pour quelles raisons ?

Je n’ai pas vraiment de « modèle féminin » à proprement parlé mais certaines femmes ont mené des combats et il ne faut jamais l’oublier. A l’heure à laquelle je réponds à vos questions, Simone Veil vient de nous quitter et elle fait sûrement partie des figures féminines les plus importantes dans l’Histoire.

Avec quels artistes aimerais-tu travailler ? Pourquoi ?

J’ai la chance d’être très ouverte au niveau de mes goûts musicaux. J’aimerais bien travailler des titres avec certains artistes de la variété française autant que la scène électro ou rap. Tout est possible avec moi… (rires).

Te définis-tu comme féministe ? Pourquoi ?

Je ne me définis pas du tout comme une artiste féministe. Il est bien évident que les femmes méritent le respect mais je ne suis pas prête à défendre les femmes pour tout et n’importe quoi.

Qu’écoutes-tu en ce moment ?

En ce moment, j’écoute beaucoup Tory Lanez, Def Loaf, Remy Ma, Wizkid, et j’écoute beaucoup de son caribbean.

Quels sont tes projets à venir ?

Pour la suite, je suis déjà en train de me pencher sur un deuxième album, je suis dans ma phase d’écoute de prod. La suite est déjà dans les tuyaux.

Que penses-tu de Madame Rap ?  Des choses à changer/améliorer ?

Je trouve l’initiative de Madame Rap très intéressante, ne changez rien, je vous envoie toute ma force pour la suite.

Retrouvez Ladea sur Facebook, Twitter et Instagram.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s