INTERVIEW – GOTAL ( Lady Zee ) : « Considérez-nous comme des êtres humains avant tout »

Quand et comment avez-vous découvert le hip hop ?

J’ai découvert le vrai vie du hip hop en juin 2011 par le biais d’un ami et frère Cheikh Diop alias Kaze Blue, un rappeur et mon manager qui m’a introduit dans le milieu. Sinon, depuis l’enfance j’ai toujours adoré la musique.

Comment et pourquoi avez-vous fondé le collectif GOTAL en 2009 ?

Le collectif GOTAL a été fondé en 2009 par l’une des membres, Anta Ba, qui avait pour but de regrouper des artistes féminines évoluant dans la culture hip hop, en vue de travailler en équipe et éventuellement sortir des produits sur le marché. J’ai intégré ce collectif en 2013 en même temps que Vénus lors d’une formation avec Beat Making Lab (label de Caroline du nord) en collaboration avec Speak Up Africa, le label Bois Sakre (formation en beatmaking) et DJ Zeyna, qui a intégré le collectif en 2015.

GOTAL est composé de Vénus, Toussa, Lady Zee, Anta Ba et DJ Zeyna. Comment êtes vous-perçues en tant que femmes sur la scène hip hop au Sénégal ?

Le Collectif GOTAL est maintenant composé de Vénus, Anta Ba, Lady Zee et DJ Zeyna, Toussa n’en fait plus partie, elle s’est concentrée exclusivement sur ses produits solo. A mon avis, pn est bien perçu dans le milieu, car on est souvent invité à des concerts, des émissions de radio et télé, concours, à faire des featurings… Il est vrai que ce n’est pas facile de s’imposer mais je pense que cette place nous l’avons travaillée, nous la méritons et commençons à la gagner sur le terrain.

Vous avez repris le célèbre « U.N.I.T.Y » de Queen Latifah. Que représente ce morceau pour vous ?

Nous avons repris ce son de Queen Latifah car c’était un moyen de véhiculer un message frappant, pour dénoncer les hommes qui pensent que pour percer dans ce milieu, il faudrait passer par une promo canapé ou vraiment s’adonner à des techniques malsaines pour se retrouver au sommet de l’échelle. Pour ceux qui pensent aussi que les femmes n’ont pas leur place dans le milieu musical. N’oublions pas que la musique est internationale et revient de droit à tout un chacun. Dons soyons unis pour une seule et même cause.

Vous êtes également actives dans le domaine social. Quels types de projets initiez-vous et en quoi cela est-il important pour vous ?

Effectivement, nous avons œuvré à des actions sociales afin de participer à la mise en place de stratégies gagnantes pouvant inciter la population, et plus précisément les jeunes, à avoir une vision beaucoup plus positive par rapport à nos objectifs et comportements. Comme la « Remise de dons », le 8 mars 2015 lors de la journée des femmes au camp pénal de Liberté 6 en collaboration avec le label DD RECORDZ de Dakar. Le 7 octobre 2015, dans le cadre de l’évènement « Octobre rose » par le biais de nos managers Ina Makosi et Wasso Tounkara, nous avons offert, avec Marie Stopes International,  une journée de consultation gratuite sur les cancers du sein et du col de l’utérus. Nous combattons également contre les vices de la société africaine, avec le single « Null Kukk » (peau noire) qui dénonce le phénomène de la dépigmentation et tant d’autres.

Quelles sont vos modèles féminins ?

Nos modèles féminins, sont avant tout nos mamans, qui nous ont heureusement inculquées une éducation qui fait de nous des références dans le milieu dans lequel nous évoluons. A part elles, personnellement, Coumba Gawlo , pour sa grandeur, sa combativité, le respect qu’elle prône partout où elle va, son acharnement au travail, Fatim de BMG44, et nous avons d’autres exemples comme Queen Latifah en occident…

Vous considérez-vous féministes ? Pourquoi ?

Nous nous considérons comme féministes tout naturellement car nous sommes des femmes lol. Il n’y a pas mille manières de le prouver. Faisons juste les choses de manière équitable. Que tout le monde puisse s’y retrouver. Considérez-nous comme des êtres humains avant tout.

Qu’écoutes-tu en ce moment ?

Actuellement, je suis en train d’écouter Matador « Sénégal » tiré de l’album Reewgaal Nation, sinon en général nous écoutons tous les genres de musique, ayant un style international.

Quels sont vos projets à venir ?

Nos projets sont déjà d’avoir des vidéos qui passent un peu partout, sortir un produit sur le marché (mixtape, maxi ou autres), nous y travaillons, faire des tournées nationales et internationales, continuer à œuvrer dans le social et tenir un langage de vérité à la population à travers nos lyrics.

Que pensez-vous de Madame Rap ? Des choses à changer/améliorer ?

Nous ne pouvons que remercier Madame Rap de cette initiative et d’imprégner au max les femmes dans le milieu hip hop pour se faire une place assez visible. Nous sommes très enchantées de voir l’intérêt que vous nous portez et aussi de faire partie des rubriques de votre site. One Love.

Retrouvez GOTAL sur FacebookSoundcloud, et Twitter.

Éloïse Bouton

Read the interview in English here.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.