INTERVIEW – Red Shaydez : « Le fait que le hip hop soit dominé par les hommes n’est pas un secret »

Tu as commencé la musique à l’âge de 7 ans. Comment cela s’est-il passé ? Est ce que tu écoutais déjà du hip hop à l’époque ?

J’ai été exposée au hip hop très jeune. Mon père faisait partie d’un groupe de rap à l’époque et j’ai assisté à tout le travail qu’il faisait pour réussir à percer dans le milieu. J’assistais aux enregistrements en studio, aux tournages de clips et je l’accompagnais pendant la promotion de leur album. J’ai rapidement suivi ses traces, j’étais tellement captivée par cette culture.

Peux-tu nous raconter ton expérience à la radio et ta rencontre avec MC Lyte ?

C’est l’un de mes meilleurs souvenirs. J’animais une émission de radio en ligne en 2009 sur BlogTalk Radio. Je suis tombée sur le site de MC Lyte HipHopSisters.com. MC Lyte était l’un des administrateurs du site et a vu mon post où je faisais la promotion de mon émission de radio. Le sujet lui a plu et elle a m’a proposé de m’interviewer ou de me faire de la pub. Je pense qu’elle a aimé le fait que je sois si jeune et que je fasse des choses positives pendant mon temps libre. Peu de temps après, elle m’a envoyé un jingle où elle citait mon nom et j’ai failli hurler ! Je l’ai intégré à ma mixtape « Take1: Behind The Scenes, Behind The Shaydez » que j’ai sortie en 2010 et que vous pouvez écouter ici :

Tu as reçu le prix de « Meilleure Rappeuse de l’Année » aux Underground Music Awards 2015 à New York. En quoi cette récompense t’a-t-elle aidé dans ta carrière ?            

Ca m’a aidé à me faire connaître dans le circuit underground. J’avais fait une longue pause et cette nomination m’a fait vraiment du bien, alors que j’étais revenue dans la musique depuis seulement quelques mois.

Que penses-tu de la scène hip hop actuelle ? Est-il difficile pour les femmes de se démarquer ?

La scène hip hop évolue constamment. Il faut rester à l’affût des dernières tendances, comme les nouvelles tactiques marketing, les outils promotionnels, les moyens de toucher ton audience cible… Personnellement, je ne trouve pas que ce soit difficile pour les femmes de se démarquer dans le hip hop parce qu’elles sont peu nombreuses dans le circuit mainstream. Le fait que le hip hop soit une industrie dominée par les hommes n’est pas un secret, du coup les gens prêtent automatiquement attention aux rappeuses, si elles ont du talent.

Sur ta page Soundcloud, tu dis  « Je suis l’outsider, mais tout est temporaire. » Qu’entends-tu par là ?  

Je veux dire que je suis en vue pour le moment, mais que rien ne dure éternellement. Je suis très patiente et je sais que mon moment est venu. Les gens observent TOUT LE TEMPS.

Pourquoi as-tu décidé de faire un titre intitulé « Serena Williams » ? Que représente-t-elle pour toi ?

Je voulais faire un disque qui dénote par rapport aux autres chansons qu’on entend en ce moment. Il n’y a pas tant d’albums que ça qui représentent une forme de force et qui demandent le respect. J’avais envie de mettre ces sujets en première ligne. Serena Williams représente la force et le pouvoir. La présentation officielle de mon clip explique tout ça en détail : « Quand on entend le nom « Serena Williams », on pense toute de suite à l’excellence. Force, puissance. Une femme qui poursuit ses désirs et qui affirme ses positions, elle est l’incarnation de la grandeur. La rappeuse Red Shaydez s’inspire de son héritage. Son dernier titre « Serena Williams » est une ode à la star de tennis. La présentation de la bande-annonce du clip a interrogé beaucoup de personnes sur le sens du morceau. Personne n’a besoin d’avoir tout juste. Cela ne dérange pas du tout Red Shaydez parce qu’elle est sûre que quand les gens verront le clip, ils comprendront son sens. »

Te définis-tu comme féministe ? Pourquoi ?

Je ne dirais pas que je suis féministe en soi, mais je partage de nombreuses visions similaires. Je suis pour l’empowerment des femmes et les droits des femmes. Je n’ai pas l’impression d’avoir suffisamment contribué au mouvement pour être appelée une féministe. Un jour.

Qu’écoutes-tu en ce moment ?

J’écoute beaucoup de R&B et de rap des années 1990 et 2000, du trap, du reggae et tout ce qui sonne bien.

Quels sont tes projets à venir ?

Je vais sortir mon premier projet depuis six ans, intitulé « Magnetic Aura: The EP« . Je suis très contente ! Je pense qu’il sera disponible à la fin de l’été 2016.

Que penses-tu de Madame Rap ? Des choses à modifier/améliorer ?

J’adore Madame Rap. La personne qui s’occupe du site est vraiment bonne parce qu’en cherchant sur le blog, on trouve des rappeuses du monde entier. Sachant que le projet vient juste d’être lancé en 2015, je dirais que Madame Rap est en bonne voie.

Retrouvez Red Shaydez sur SoundcloudFacebook et son site.

Éloïse Bouton

Read the interview in English here.