Catégories Interviews

Nadirah X : « En tant qu’artiste, je dois être un exemple de force et d’indépendance »

Publié le

La rappeuse jamaïcaine nous parle de son parcours dans le hip hop depuis ses débuts en 2002, de ses collaborations avec Dave Stewart d’Eurythmics et de son amour pour la poésie. 

Quand et comment as-tu découvert le hip hop ?

Mon frère Junior aka Mr. E était DJ quand j’étais petite. Il m’a fait découvrir le hip hop et le rap en passant des disques des Jungle Brothers, de Queen Latifah, MC Lyte, A Tribe Called Quest… Il a beaucoup influencé mon désir de faire carrière dans la musique et je lui demande toujours son avis sur mes morceaux aujourd’hui.

Comment as-tu commencé à rapper ?

Quand j’étais plus jeune, j’étais (et je le suis toujours) fan de Patra, Lady G, Queen Latifah, MC Lyte… La liste est longue. Des femmes qui sortaient du lot, au débit puissant et intelligent. À l’époque, je n’envisageais pas de faire pareil. La plupart de mes textes étaient des poèmes et je voulais écrire pour d’autres artistes. J’ai fait écouter un de mes titres au vétéran du reggae Homer Harris (qui a travaillé avec Patra et Sizzla) et il m’a dit qu’il adorait ma voix. Il m’a encouragé à enregistrer mes morceaux et m’a incité à écrire encore davantage pour moi. Ensuite, j’ai rencontré le chanteur et compositeur jamaïcain Andy Livingston. Il m’a entendu rapper et m’a présentée à Sly et Robbie. J’ai fait mon premier et mon deuxième singles avec eux. Tout ça m’a conduit là où j’en suis aujourd’hui.

Dave Stewart d’Eurythmics t’a signée sur son label au début des années 2000 et t’a invitée en Angleterre pour faire des concerts. En quoi cette opportunité a-t’elle fait évoluer ta carrière ?

Oui, ça a été un tournant évident. Ça m’a projetée dans un tout autre royaume si je puis dire. J’ai énormément appris de Dave. Il est très généreux et encourageant en tant qu’artiste mais surtout en tant qu’être humain. Il m’a fait vivre des choses super, des tournées, des sessions d’écriture et des performances avec tant d’artistes incroyables, des légendes comme Mudbone, Jimmy Cliff, Annie Lennox et Mick Jagger. Ça a été un voyage formidable.

La poésie occupe une place importante dans ton travail. Quel type de poésie/de poètes aimes-tu lire ?

J’étais attirée par l’ère élisabéthaine quand j’étais jeune, le flow et l’usage de la langue anglaise à l’époque est assez fascinant. Louise Bennett-Coverley est mon héroïne et Maya Angelou est aussi une très grande inspiration.

Comment travailles-tu ton flow ? Est-ce que tu as des techniques particulières ?

J’écris tout le temps. Le simple fait d’entendre un mot dans une conversation ou de faire une expérience déclenche la machine. Honnêtement, je n’ai pas de routine. Ça dépend de l’inspiration du moment et de comment j’ai envie d’exprimer ce que je ressens.

En 2012, tu as sorti un EP avec le rappeur et producteur américain Swish sous le nom Mr & Mrs. Peux-tu nous présenter ce projet ? Est-ce que vous travaillez ensemble sur de nouveaux morceaux ?

Jon Fields, anciennement connu sous le nom de Swish, et moi nous sommes mariés en 2010 et Dave trouvait que c’était une excellente idée de travailler sur un projet commun. Il nous a appelés Mr. & Mrs. On a eu de très bonnes chroniques dans LA Weekly et le Huffington Post, et le projet a connu un certain succès. Nous en sommes très fiers. Sur mon nouveau projet, Jon a produit certains titres que j’ai hâte de partager.
 
Quelles sont les femmes qui t’inspirent ?

Il y en a plusieurs mais je dirais que la principale est ma mère. C’est une tour d’amour et de force. Elle a été un exemple incroyable de patience et de persévérance. Elle m’a appris l’amour, l’amour pur. L’amour du type « fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent ». Elle est mon héroïne.

Te définis-tu comme féministe ?

Je crois que quiconque respecte les femmes et leurs droits en tant qu’êtres humains est féministe. Donc oui, je le suis. Le fait de pouvoir m’exprimer librement à tous niveaux est extrêmement important et en tant qu’artiste, je dois être un exemple de force et d’indépendance qui défie les attentes de la société à notre égard.

Quels sont tes projets à venir ?

Je viens de sortir mon deuxième livre de poésie Never From Nowhere, disponible sur Amazon et je travaille sur de super collaborations pour mon prochain album du même nom. Je vous tiendrai au courant.

Que penses-tu de Madame Rap ? Des choses à changer/améliorer ?

Je trouve que l’équipe de Madame Rap fait de l’excellent travail. J’adore le fait que vous soyez une plateforme qui offre une vitrine à nos voix. J’apprécie beaucoup.

Retrouvez Nadirah X sur FacebookYouTube et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *