Catégories Interviews

Starrlight : « J’ai beaucoup de respect pour toutes les femmes indépendantes »

Publié le

Depuis ses premiers textes à 14 ans, Starrlight n’a jamais cessé d’écrire. Reconnaissable par son flow aiguisé, la rappeuse néerlandaise nous parle de son parcours dans le hip hop et de son dernier album Planet Starrazoid. 

Comment as-tu découvert le hip hop ?

J’ai découvert le hip hop en regardant des clips à la télé, et par des amis qui étaient fans de 2pac, Biggie, Bone Thugs-n-Harmony et DMX.

Quand as-tu commencé à rapper ?

J’ai commencé à rapper quand j’avais 14 ans. Entendre des rappeuses puissantes comme MC Lyte, Da Brat, Missy Elliott, Bahamadia, Heather B, Rah Digga (et la liste continue) faire leur truc m’a donné envie d’essayer. À cette époque, je cherchais juste un moyen d’exprimer mes émotions. Après avoir pratiqué les arts martiaux depuis l’âge de 6 ans, qui me permettaient d’exprimer physiquement mes émotions, je savais que j’avais besoin d’autre chose pour tout déballer verbalement. Parce que je ne parlais pas beaucoup. Donc ce que je faisais, c’est que j’écoutais tous les morceaux des artistes que j’aimais et j’écrivais les paroles et rappais leurs couplets. Au bout d’un moment, je me suis dit « peut-être que je peux écrire mes propres textes ? » C’est ce que j’ai fait. Et je n’ai jamais arrêté depuis…

Quels artistes écoutais-tu quand tu écoutais petite ?

J’en ai déjà cité quelques-uns mais si je dois en ajouter d’autres, je dirais Lauryn Hill, Lil’ Kim, Foxy Brown, Wu Tang, Mos Def, Talib Kweli, Pharaoh Monch, Rakim, Xzibit, Ice-T, Ice Cube, 2pac, Biggie, Big L, Bone Thugs-n-Harmony, DMX. Je pourrais continuer pendant des heures, mais en gros, ce VRAI HIP HOP.

Comment est-ce que tu définirais ta musique ?

Honnêtement, je n’aime pas vraiment définir ma musique. Parce que je n’aime pas être cataloguée et mise dans des cases. Je fais ce que le beat me dit de faire à tel ou tel moment. Ça finit généralement avec beaucoup de savoir, haha.

Comment travailles-tu ton flow? Est-ce que tu fais des exercices particuliers ? 

Je n’utilise pas de techniques particulières. Ça vient quand j’écoute le beat, qui décide de la manière dont je vais écrire. Comme je fais ça depuis plus de 15 ans, ça vient naturellement.

Qui sont tes rôles modèles ?

Je crois que le mot « rôles modèles » est vraiment fort  parce que nous sommes tous parfaitement imparfaits. J’ai beaucoup de respect pour TOUTES les femmes indépendantes.

Te définis-tu comme féministe ? Si oui, comment définirais-tu ton propre féminisme ?

Bien que je sois d’accord avec l’idée que les femmes ne soient pas considérées comme les égales des hommes dans la société, alors que nous devrions absolument l’être, je ne dirais pas que je suis féministe. Simplement parce que je n’aime pas les étiquettes et que je ne me bats pas uniquement pour les droits des femmes, mais pour l’humanité !

Quels sont tes projets à venir ?

Je viens de sortir l’album Planet Starrazoid et le clip You Are Not Alone. Je travaille actuellement sur la sortie de plusieurs singles et je termine des collaborations géniales.

Que penses-tu de Madame Rap ? Des choses à changer/améliorer ?

Je trouve que c’est vraiment génial d’avoir une plateforme focalisée sur les femmes, parce que je crois qu’il n’y a toujours pas assez de femmes sur la scène. Alors, c’est vraiment mortel de les mettre en lumière ! Beaucoup de respect à Madame Rap.

Retrouvez Starrlight sur FacebookYouTubeInstagram et Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *