Catégories Articles

KT Gorique sort son Biggest Female All Stars Cypher

Publié le

Pour célébrer en musique ce début de déconfinement, la rappeuse suisse KT Gorique vous présente son Biggest Female All Stars Cypher : 19 rappeuses de 9 pays différents réunies sur un titre de plus de 7 minutes produit par la beatmakeuse Fana, avec qui la MC collabore régulièrement.

Cherchant à mettre à profit cette période de confinement, KT Gorique a demandé à ses abonné·e·s Instagram de lui suggérer des noms de rappeuses pour participer à un morceau qui rassemble le plus de femcees possibles à travers le monde. « Le fait de toutes se réunir autour d’une situation comme celle-là permet de nous unir et d’être solidaires« , explique l’instigatrice du projet. « Aussi apporter de la force aux personnes qui nous suivent et faire découvrir des nouvelles rappeuses au public. Je ne pensais pas que ça prendrait une telle ampleur ! C’était compliqué au niveau logistique et pour le mix à cause des différences de matos par exemple, mais un vrai kif pour moi d’avoir été à l’initiative de ça. Un moment de partage qui fait du bien !« 

Voici donc les 19 rappeuses que l’on retrouve sur ce cypher géant (dans leur ordre d’apparition) :

KT Gorique (Suisse, Martigny)

Illustre (France, Clermont-Ferrand)

« J’étais très heureuse d’être conviée et de faire partie de ce mouvement émancipateur. Je suis fière de remarquer l’émulation qui est en train d’arriver, et la place que prend la figure féminine pour venir se banaliser au coeur du monde médiatique. Plus on aura de représentations, plus on aura d’identifications, et l’esprit du cypher était parfaitement en adéquation avec nos valeurs respectives. Comme si arriver en bande ramenait quelque chose d’encore plus fort. Un vraie belle rencontre humaine et artistique !« 

Flash Marley (Togo, Lomé)

Starrlight (Pays-Bas, Helmond)

« J’ai accepté de participer à ce projet parce que c’est un cypher de rappeuses ! Je trouve qu’il n’y a pas assez de femmes sur la scène. 75 % de ceux qui la font ne partagent pas la couronne avec leurs collègues femmes. Je pense que les femmes devraient collaborer davantage entre elles au lieu de se voir comme des rivales. Les vraies reines se couronnent mutuellement. C’est pour ça que je veux faire un gros shout out à toutes ces femmes réunies sur ce morceau et qui kickent de ouf!« 

Hemkah (France, Villiers-le-Bel)

Miss C-Line (Suisse, Bâle)

Lau Rinha (France, Marseille)

« J’ai eu envie de rejoindre le projet parce que j’ai trouvé l’idée super fédératrice, en plein confinement, de réunir des rappeuses de différents pays autour d’une prod commune. Pour moi le message, c’est un peu : on est toutes bloquées chez nous, on rappe, on reste fortes, inspirées, productives et on met tout ça ensemble pour faire un putain de morceau !! Du coup, j’ai voulu représenter moi aussi de mon côté, la France, le sud, Marseille… Sans pour autant parler du confinement, j’ai préféré parler de ce qui nous réunit, la passion et l’amour du hip hop.« 

Lillian Blanche (États-Unis, Charlotte)

Nash (Côte d’Ivoire, Abidjan)

Ebène (Mauritanie, Nouakchott)

Ekloz (France, Montpellier)

« KT est quelqu’un que je respecte énormément pour son travail et son engagement et le fait d’être invitée par elle et avec d’autres rappeuses, je trouvais ça trop cool ! Partager un morceau avec plusieurs univers différents et plusieurs langues, on ne le fait pas tous les jours donc autant en profiter.« 

Amalia (France, Marseille)

Sima Noon (Israël, Tel Aviv)

La Furia (Espagne, Saint-Sébastien)

Evita Koné (Suisse, Genève)

Bouki (France, Lyon)

Lindsay (France, Martinique/Montpellier)

Tyriss (Suisse, Genève)

Pumpkin (France, Nantes)

Sensible à impliquer encore plus son public dans le projet, KT Gorique a également lancé un appel sur Instagram pour dénicher trois graphistes prêtes à réaliser une pochette en 24 heures. Les visuels ont donc été soumis aux votes de ses abonné·e·s, qui ont choisi la proposition de M.D’Angelo, artiste lyonnaise basée à Marseille.

Le résultat, un titre efficace qui atteste de la pluralité des raps et un projet 100 % conçu par des femmes artistes, qui fait bouger les lignes d’un monde, paraît-il, masculin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *