Catégories Interviews

Raja Meziane : « Je n’aime pas labéliser mes engagements »

Publié le

Autrice, compositrice, rappeuse et avocate de formation, Raja Meziane vient d’être nommée parmi les 100 femmes les plus influentes au monde selon la BBC. L’artiste algérienne désormais basée à Prague nous a parlé de ses engagements et des raisons de son exil.

Comment as-tu découvert le hip hop et comment as-tu commencé à rapper ?

Je n’ai pas découvert le rap, j’ai toujours été fan dès mon plus jeune âge, c’est une musique qui m’a toujours attirée. Faire du rap n’a pas été une décision ou un choix mais à chaque fois que j’ai eu besoin d’exprimer une colère, je me retrouvais à écrire des textes qui ne pouvaient être posés autrement que sur des couplets rap.

Comment écris-tu tes morceaux ? As-tu des rituels particuliers ? 

Pour écrire, il me faut tout simplement m’isoler complètement et m’écouter moi-même.

Tu es connue pour tes textes engagés. En quoi le rap représente-t-il un outil politique à tes yeux ? 

Je ne vois pas le rap comme un outil politique mais plutôt comme un moyen simple et puissant de s’adresser directement aux consciences collectives ce qui, à mon avis, fait sa force.

Tu es partie d’Algérie et a émigré en Tchéquie en 2015. Pourquoi ce choix ?

Je n’ai malheureusement pas eu d’autres choix que de quitter mon pays suite à des pressions directes et indirectes qui ont suivi ma chanson Révolution en 2013 et mon refus de participer en 2014 à une chanson de soutien au président en place pour un 4ème mandat, pressions qui ont fini par m’asphyxier .

Es-tu en lien avec certaines rappeuses en Algérie et en Tchéquie ?   

Honnêtement, je n’en connais pas mais la scène hip hop dans les deux pays et globalement très présentes.

La BBC vient de te nommer dans son classement des 100 femmes les plus influentes au monde. Que cela représente-t-il pour toi ?

Faire partie du classement de la BBC est certainement une reconnaissance précieuse qui a aidé à porter ma voix plus loin et qui m’a aussi permis de découvrir 99 autres combats, exploits et rêves.

Quelles sont les femmes qui t’inspirent ?

‘Dihya » alias  »El Kahina » (reine berbère), Miriam Makeba et ma maman.

Te définis-tu comme féministe ? 

Je ne me définis pas comme féministe mais je suis une femme qui défend les droits de la femme et l’injustice quelle qu’elle soit, autrement je n’aime pas labéliser mes engagements.

Quels sont tes projets à venir ? 

Mes projets, beaucoup de singles en cours et à venir, des collaborations et des scènes, dont quelques-unes en France.

Que penses-tu de Madame Rap ?  

Madame Rap m’a fait découvrir pas mal au sujet de la scène rap féminine française ou autre avec des articles utiles, je trouve que c’est une très bonne tribune pour les rappeuses connues et moins connues. En ce qui me concerne, c’est un Go-To, Ne changez rien !

Retrouvez Raja Meziane sur FacebookYouTubeTwitter et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *