Catégories Interviews

Illustre : « Je me considère comme une rappeuse queer mais je ne veux pas qu’on me colle une étiquette »

Publié le

Illustre, MC clermontoise que nous suivons de près depuis deux ans et demi, nous explique pourquoi elle accepte l’appellation « rappeuse queer » et dans quelles limites, à quoi ressemble la scène hip hop au féminin à Clermont-Ferrand et pourquoi l’art n’est pas un plan B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *